Siemens Gamesa fournira à un parc marin de 2,5 milliards d’euros d’EDPR et Engie en France

Siemens Gamesa fournira à un parc marin de 2,5 milliards d’euros d’EDPR et Engie en France

0 0 votes
Article Rating

L’installation de 500 mégawatts sera mise en service à partir de 2025

Siemens Gamesa continue de conclure des contrats pour la fourniture d’énergie éolienne offshore dans le monde entier. Cette fois, elle conclut un accord avec une entreprise détenue par Ocean Winds (sous le contrôle d’Engie et EDPR) pour construire le projet d’Yeu et Noirmoutier, le cinquième parc éolien offshore qui sera mis en service en France, au large de la côte de Vendée.

L’installation de 500 mégawatts (MW) représente un investissement d’environ 2,5 milliards d’euros et sera mise en service à partir de 2025.

Le projet consiste à construire et installer un parc éolien situé à 11 km de l’île d’Yeu et à 16 km de l’île de Noirmoutier. Avec plus de soixante éoliennes, il fournira de l’électricité à environ 800 000 personnes chaque année, l’équivalent de la population de Vendée.

Il sera exploité par la société « Les Éoliennes en Mer des îles d’Yeu et de Noirmoutier » (EMYN) et ses actionnaires Ocean Winds, Sumitomo Corporation, Banque des Territoires et Vendée Énergie.

En plus de Siemens Gamesa, il bénéficiera de la participation d’autres partenaires industriels : le gestionnaire du réseau de transport d’électricité de France RTE, le chantier naval Chantiers de l’Atlantique, l’installateur de câbles sous-marins Louis Dreyfus Travocean et les groupes DEME et Grupo Jan De Nul.

siemens-gamesa-parc-marin

Le début des opérations d’installation aura lieu en 2024.

Contrats de fourniture Siemens Gamesa construira également un parc éolien offshore pour EDF et wpd en France, en collaboration avec l’entreprise Global Wind Service (GWS). Le fabricant d’éoliennes a attribué à cette entreprise danoise un contrat pour le pré-assemblage du projet de 497 mégawatts (MW) de Fécamp, en France.

De plus, on a récemment appris un accord avec le géant allemand RWE pour les pales de son mégaparc éolien offshore de 3,38 milliards au Royaume-Uni et a signé une commande ferme avec Iberdrola pour le parc éolien East Anglia 3 situé en mer du Nord. On estime que le montant de ce dernier accord pourrait dépasser les 3,4 milliards.

Ce site Web n'est pas et ne représente pas la société. Notre intention est d'offrir des informations sur Siemens Gamesa fournira à un parc marin de 2,5 milliards d’euros d’EDPR et Engie en France, mais nous ne sommes pas la société.
0 0 votes
Article Rating
Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments