La guérison du marché automobile s’accentue

La guérison du marché automobile s’accentue

0 0 votes
Article Rating

Après les années Covid et la crise des semi-conducteurs, la relance se consolide dans le secteur français de l’automobile, mais elle est loin des records passés.

Face à une multitude d’incertitudes, une stratégie de l’électrique qui peine à persuader au-delà des entreprises et des perspectives économiques sombres qui affectent le moral des consommateurs, le marché français de l’automobile semble se redresser légèrement en juillet, propulsé par les groupes Renault et Volkswagen, selon les données de vente diffusées mardi par les fabricants.

Avec 128 947 nouvelles voitures particulières immatriculées, le marché connaît une croissance de 19,9 % par rapport à juillet 2022. Les véhicules utilitaires légers (moins de 5,1 tonnes) sont également en augmentation (+ 20,95 %). Cependant, il faut prendre ces chiffres avec des pincettes. Les manques de semi-conducteurs et les problèmes logistiques sont presque résolus, mais le marché est toujours loin de ses niveaux pré-pandémie : 172 228 voitures ont été vendues en juillet 2019, d’après les statistiques de la Plateforme Automobile (PFA, qui représente les constructeurs et les équipementiers).

« Le marché se rétablit progressivement », a déclaré François Roudier de la PFA. Les pénuries de semi-conducteurs et les difficultés logistiques sont moins importantes qu’en 2022, permettant aux constructeurs de livrer davantage de voitures.

« Après un premier semestre marqué par le redressement, le mois de juillet continue dans cette tendance », a commenté le cabinet d’études AAA Data. Le marché est principalement stimulé par les ventes aux entreprises (+ 39 %), encouragées par le gouvernement à opter pour des véhicules électrifiés. Pour les particuliers, « l’élan est plus faible [+ 21 %] », observe le cabinet de consultants, « probablement en raison d’un pouvoir d’achat diminué par un contexte inflationniste ».

Cependant, ce douzième mois consécutif de croissance ne garantit pas un retour à des ventes record : les carnets de commandes restent maigres, en raison du contexte économique déprimé, analyse M. Roudier. Au cours des sept premiers mois de 2023, avec 1 018 723 nouvelles voitures particulières immatriculées, le marché progresse de 15,83 % en termes bruts par rapport à une année 2022 faible.

la-guerison-du-marche-automobile-s-accentue

Les véhicules électrifiés stimulés par l’incitation fiscale Le marché de l’occasion poursuit également sa reprise avec 451 293 immatriculations en juillet (+ 6 %), mais il est tiré par les véhicules de plus de 5 ans. Ce n’est pas la meilleure manière pour rajeunir le parc automobile français qui a un âge moyen de 11,3 ans, à comparer aux 5,8 ans en 1980. Cette situation n’est pas propice pour améliorer la sécurité et réduire les émissions polluantes.

Du côté des constructeurs, le groupe Renault a connu une forte croissance en juillet (25,2 % de parts de marché, avec + 30,8 % sur un an). Le groupe est notamment stimulé par la Renault Clio et la Dacia Sandero, n° 1 et n° 3 des ventes depuis le début de l’année.

Le groupe franco-italo-américain Stellantis reste le leader sur le marché français, avec 25,9 % du volume, mais voit ses ventes diminuer de 7 % par rapport à un mois de juillet 2022 déjà faible. En particulier, Peugeot recule de 8,8 % et Citroën de 11,3 %. En juin 2022, Stellantis détenait plus de 33,3 % de parts de marché.

Le groupe Volkswagen profite également de la reprise avec 15,44 % de parts de marché (+ 47,24 %), soutenu par sa marque principale ainsi que par Audi et Skoda.

Les moteurs hybrides ont connu un excellent mois de juillet (36 % des ventes avec + 43 % de parts de marché). Ils représentent 32,3 % des ventes depuis le début de l’année, contre 29,4 % sur les 7 premiers mois de 2022. Les voitures électriques progressent encore plus vite avec 15,2 % du marché (contre 12,1 % en 2022). Ces véhicules électrifiés sont devenus une option quasi incontournable pour les entreprises, poussées par les incitations fiscales.

La voiture 100 % électrique la plus vendue, la Tesla Model Y, se classe 9e sur l’ensemble des moteurs depuis le début de l’année.

Ce site Web n'est pas et ne représente pas la société. Notre intention est d'offrir des informations sur La guérison du marché automobile s’accentue, mais nous ne sommes pas la société.
0 0 votes
Article Rating
Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments